Une coccinelle sur la toile

A l’origine, je voulais écrire un article « pro » sur un blogueur qui compte à Poitiers : Coccinelle.
Comment devient-on blogueur ? Pourquoi ? Quel lectorat ?…
Finalement, en rencontrant la Coccinelle, plus que le blogueur c’est la personne qui m’a inspirée car elle est de ces belles rencontres qui interrogent et qui touchent.

Le jardin secret de la Coccinelle c’est la ville dans laquelle elle picore des moments de vie. « Mon blog me permet de sortir tous les jours et de faire des rencontres ». Car le monde virtuel n’est que prétexte pour que la Coccinelle existe dans le monde réel.

« Cette petite bête du bon dieu », comme l’appelait tendrement ma grand-mère, n’a jamais prétendu faire la pluie et le beau temps sur la capitale régionale ; même si elle s’est un temps attirée les foudres de prétendus concurrents. Une Coccinelle à Poitiers n’est pas un support d’information traditionnel mais bien un espace de libre expression sur des thèmes choisis, principalement l’offre culturelle gratuite et la vie de la cité telle qu’elle peut être perçue par un citoyen lambda.

Dans « son blog personnel avec un autre point de vue » Coccinelle propose ses « regards multidirectionnels » ; entre son œil de photographe et son regard qui prend du recul sur la vie, elle nous ouvre les yeux sur son monde.

Cette rencontre a donné une autre mesure à cette ritournelle de mon enfance « Coccinelle envole-toi, demain il fera beau temps ».

 

Dans son autre vie, la Coccinelle propose aux particuliers et PME une panoplie de services, à découvrir sur Cocci-services. Passionnée de photo depuis son plus jeune âge, la Coccinelle propose ses clichés pour immortaliser de petits ou grands bonheurs ou des moments de vie d’une entreprise. Féru d’internet et d’informatique, l’animal déploie également une palette de savoir-faire dans ces domaines.
N’hésitez pas à le solliciter…

Laissez un commentaire

You must be logged in to post a comment.