La newsletter : efficacité sous conditions

Du bon usage des lettres d'info

Pour créer et garder un lien dans le temps avec votre environnement, la newsletter s’impose comme un des outils les plus performants. Simple, accessible à une grande majorité d’internautes, elle est idéale pour communiquer sur les événements qui rythment la vie de votre entreprise. Mais se limiter à ce type d’information ne suffit pas toujours pour tisser et entretenir une relation durable avec vos publics.

Comme tout outil de com’, la newsletter s’inscrit dans une stratégie globale et exige de définir clairement ses objectifs et ses cibles, profils des lecteurs et attentes compris. Son faible coût et sa réactivité permettent de personnaliser les informations.

L’enjeu : tisser et garder un lien

Fidéliser
La newsletter est un trait d’union entre votre entreprise et son environnement.
Des envois relativement réguliers prouvent votre dynamisme en même temps qu’ils vous rappellent au bon souvenir des destinataires, un moyen efficace de vous faire connaître et reconnaître.
Augmenter votre visibilité
Les liens hypertextes présents dans la lettre d’information génèrent du trafic vers votre site en proposant aux destinataires de découvrir directement dans leur boîte mail vos dernières publications ou une sélection ciblée en fonction de leurs centres d’intérêt spécifiques.
Cet outil peut également devenir viral avec la transmission de votre newsletter d’un abonné à l’un de ses contacts.

Un impératif : intéresser !

A l’heure du tout numérique, se situer dans les centres d’intérêts de ses cibles pour les intéresser et ainsi sortir du lot relève d’une impérieuse nécessité.
Dans votre lettre d’information proposez un contenu informatif sur votre entreprise : une participation à un salon professionnel, une nouvelle recrue, un nouveau produit ou service… mais pas seulement !
Offrez également un contenu riche et utile :

> des conseils,
> des bons plans,
> des bons d’achat,
> des études de cas,
> des bonnes pratiques,
> des articles de veille…

Rien ne vous empêche (au contraire) de rebondir à la fin des articles sur l’un de vos services.
Rendre un tel service permet d’accroitre votre réputation et d’améliorer votre image de marque en prouvant votre expertise.

Pour mieux connaître vos publics
Choisissez un format électronique qui vous permette un suivi comportemental de vos lecteurs sur l’ensemble de vos contenus. En identifiant les informations qui ont suscité le plus d’intérêt, grâce au nombre de clics sur les liens, vous pourrez adapter et orienter le contenu de vos prochaines newsletters pour gagner en performance.

 

Ca fait débat…

Périodique ou pas ?
Traditionnellement oui
car il s’agit de rendez-vous fixés aux lecteurs… dont ils aiment connaître les dates. Dans ce cas, attention à choisir la bonne fréquence en fonction de vos destinataires : trop élevée, l’abonné risque de ne plus lire la lettre, voire de se désinscrire ; trop faible : il oubliera votre site.
…mais pas forcément
L’essence même de la lettre d’information étant de diffuser de l’information, son envoi doit coïncider avec l’actualité, qui ne répond à aucune régularité. Toutefois, il est fortement déconseillé de s’absenter trop longtemps des messageries : « loin des yeux… ».
C’est l’option retenue par l’équipe de Ouidire, habituée à s’adapter au rythme imposé par les événements. Profitez-en pour vous inscrire à la prochaine lettre d’info de Ouidire.

Désignés volontaires ?
Là encore, il est de bon ton de dire que la newsletter ne doit être envoyée qu’aux personnes qui en ont manifesté le souhait en s’inscrivant.
Néanmoins, nous vous conseillons de la proposer à une base de contacts plus étoffée que vous aurez vous-même définie, en laissant évidemment la possibilité à ces destinataires de se désinscrire.
Au fil du temps, cette base sera complétée par les internautes qui auront fait la démarche de s’inscrire via votre site.

Laissez un commentaire

You must be logged in to post a comment.